Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 15:18
VENTOUSES THERAPEUTIQUES

VENTOUSES THÉRAPEUTIQUES

HISTORIQUE

On trouve les premières mentions de l’utilisation thérapeutique des ventouses sur le sceau d’un médecin mésopotamien datant de 3300 ans avant J.-C.

Les Egyptiens anciens ont été les premiers à utiliser les ventouses en verre de manière systématique, aux alentours de 1550 av. J.C

Les égyptiens introduisirent ensuite les ventouses en Grèce : Hippocrate (460-377 av. JC)

considéré comme le Père de la médecine, était notamment un ardent défenseur des ventouses et des méridiens qu’il appelle phlebs.

En Chine, les ventouses (Ba Guan Zi) font partie intégrante de la Médecine Traditionnelle Chinoise depuis la plus haute antiquité puisqu'elles sont mentionnées dans un traité de médecine le Bo Shu (livre ancien écrit sur la soie) retrouvé dans une tombe de la dynastie Han. C’est ici que l’on trouve les plus anciens écrits de l’emploi des ventouses. Des cas de traitement de la tuberculose ont été rapportés dans le Weitaimiyao.

Par la suite, elles ont été utilisées comme méthode d’appoint en médecine traditionnelle chinoise, vietnamienne, arabe, occidentale, etc., et elles se sont avérées efficaces dans de nombreuses autres applications. Elles ont finalement été reconnues comme méthode thérapeutique spécifique. La corne a été remplacée par du bambou, puis de la céramique ou du verre.

Les ventouses ont été utilisées jusqu’au 20e siècle et avaient disparues en Europe occidentale avec l’arrivée des sulfamides et des antibiotiques, alors qu’elles étaient toujours pratiquées en Asie.

Certaines de nos grands-mères savaient poser les ventouses, souvent pour traiter les bronchites, mais ce savoir-faire s’est peu à peu perdu…

VENTOUSE, LE GRAND RETOUR GRACE AUX STARS MAIS PAS SEULEMENT …

Jenni­fer Anis­ton est une ambas­sa­drice de rêve pour la « cupping therapy ». La ventouse thérapie est une méthode qui a déjà bien des adeptes à Hollywood, comme Gwyneth Paltrow, Jessica Simpson, David Arquette et Victoria Beckham.

Aujourd’hui la technique est présente sous différents noms : Ventouses, cupping thérapie, hijama, vacuothérapie.... se basant sur des protocoles de soins de plus en plus précis qui séduisent de nombreux thérapeutes autres que ceux de MTC, comme les naturopathes, les bioénergéticiens et les Chiropracteurs…

CLASSIFICATIONS DES VENTOUSES

· À froid, les ventouses sont pneumatiques, posées à l’aide d’une pompe.

· À chaud, elles se posent après avoir fait un vide relatif à l’intérieur du récipient de verre grâce à la flamme d’une compresse imbibée d’alcool.

· Sans scarifications, on les appelle ventouses « sèches ». Seules utilisées ici !

VERTUS DE LA TECHNIQUE DES VENTOUSES

  • Un effet analgésique : du fait qu’elle permet la sécrétion d'endorphine de façon significative, constatée chez beaucoup de patients après traitement.
  • Un effet anxiolytique : Il s'est avéré que suite à la saignée, lorsqu’elle est pratiquée sur certaines points du corps, le patient s'endort profondément pendant l'opération ou après. A son réveil, il ressent un bien-être et devient dynamique. Et l'électroencéphalogramme révèle une diminution des ondes delta et thêta après traitement. Un effet d'équilibre : Le traitement par ventouses agit sur l’équilibre sympathique et parasympathique. Par ailleurs le corps retrouve son équilibre hormonal, ce qui explique le retour à une tension normale en cas d'hyper ou hypotension artérielle. Elle permet un équilibre hormonal chez les hommes et les femmes. Il convient d’ajouter que les constipations et diarrhées chroniques peuvent être soignées par les ventouses.
  • Un renforcement de l'immunité : comme nous l'avons dit précédemment.
  • Une réactivation des centres moteurs inactifs dans le cerveau : puisque les cellules neurologiques inactives redeviennent actives suite à un processus neurologique auquel s'associent les cellules CAJAL et RANCHO. On constate une amélioration auprès des personnes atteintes d'atrophie cérébrale ou paralysie neurologique depuis plusieurs années.
  • Une réactivation des médiateurs de neurones, comme la Dopamine. L'insuffisance de la dopamine peut provoquer des symptômes de la maladie de Parkinson.

PRINCIPE

Le vide relatif créé dans la ventouse dilate les pores et les vaisseaux sanguins superficiels (capillaires). Ceci produit une congestion cutanée localisée sur le site de l'application du vide, traduite par un changement d'aspect de la peau qui rougit et se couvre de points rougeâtres à bleuâtres. Cette congestion provoquée localement, au-dessus de l'organe supposé malade était réputée attirer les humeurs ou le "mauvais sang" ou l'excès de sang qui congestionne un organe sous-jacent.

Une explication plus contemporaine pourrait être que le flux sanguin provoqué et le stress sur la peau pourrait respectivement décongestionner la zone sous-jacente (par effet dit de « révulsion »), et donner un coup de fouet au système immunitaire.

Les ventouses sont appliquées à des endroits précis correspondant à des points d'acupuncture choisis en fonction du trouble à soigner. Le sang étant le véhicule de l’énergie, pour la médecine chinoise, la ventouse permet donc de dynamiser le sang et le Qi (énergie en chinois).

MECANISME

Si l’on compare la circulation, les méridiens, à une autoroute, les bouchons de celle-ci représentent les blocages du corps. « On pose les ventouses sur les points « bouchons » pour décongestionner. Une migraine, c’est une congestion, tout comme une arthrose, un lumbago ».

Lorsque le Chiropracteur ne peut pas ou ne veut pas ajuster, la ventouse est le geste de première intention qui va soulager le malade et permettre ensuite un ajustement chiropratique dans un confort inégalable pour le patient.

PRATIQUEMENT


Lors d’une séance de cupping therapy, le praticien va mettre des ventouses sur certaines parties du corps. Ventouse est le mot générique pour parler de petits pots de verre. Ils sont chauffés, posés sur la peau et quand l’air se refroidit dans la tasse un vide se forme et le tout stimule le corps : c’est l’effet d’acudépression. Cette action a pour but de faire réagir certains points du corps pour l’encourager à mener un processus de guérison naturel.

La cupping therapy repose sur une idée : éliminer les toxines du corps et booster la circulation tout en réduisant le stress et la tension.

Le temps de pose est compris entre 5 et 15 minutes, mais il doit être modulé en fonction du degré de tension qui règne à l'intérieur de la ventouse. Lorsque la ventouse a fait son effet, la peau devient rouge violacé, plus la peau rougit rapidement, plus l'indication thérapeutique est évidente.

Il existe aussi une autre approche : les ventouses « mobiles », selon la technique du massage cupping (cup est le nom anglais de ventouses) pour un drainage lymphatique profond : les toxines sont évacuées vers les émonctoires. Notre organisme est stimulé et produit des leucocytes, agents de notre immunité. Une impression d’être régénérée, redynamisée !

Le praticien déplace les ventouses sur le corps. Cette technique est très efficace pour prévenir le vieillissement prématuré de la peau et lutter contre la cellulite.

QUELS PROBLEMES BENEFICIENT DES VENTOUSES

Elles ont des indications majeures, grâce à leurs actions antalgiques sur les douleurs, énergétique en médecine chinoise, mécanique et circulatoire par phénomène décongestif d’un organe.

· Dans les pathologies respiratoires, bronchites, asthme

· Dans toutes les pathologies douloureuses, selon l’endroit où la ventouse est posée, le mécanisme qui est déclenché est différent.

· Dans la pathologie articulaire et musculaire, rhumatismale, une lombo sciatique, une gonarthrose, une périarthrite de l’épaule, une entorse, une tendinite, les ventouses ont une fabuleuse indication. relaxant musculaire, courbatures

· Mais aussi dans les pathologies viscérales fonctionnelles, digestives, gynécologiques, douleurs règles, ménopause, colopathie fonctionnelle.

· Les migraines, céphalées de tension. Soulage douleurs et tensions

· Les pathologies ORL.

· Et même en dermatologie : psoriasis, acnés, eczémas, allergies…. aide aussi à lutter contre la cellulite. En effet, la ventouse serait encore plus efficace que le palper rouler pour traiter en profondeur la peau d’orange et rendre à l’épiderme sa souplesse et son apparence lisse.

· Combinée à d’autres techniques d’acupuncture et / ou de Chiropraxie, cette médecine par ventouses booste la fertilité et augmenterait considérablement les chances de tomber enceinte, surtout quand l’infertilité est inexpliquée.

CONTRE INDICATIONS

En générale il n’y a pas d’effets secondaires, mais il faut faire attention dans les cas suivants :

  • Ne pas utiliser sur les enfants de moins de 4 ans
  • Eviter pendant la grossesse sur l’abdomen et l’estomac ou encore sur le bas du dos. Sinon on peut utiliser les ventouses en toute sécurité jusqu’au 7ème mois de gestation.
  • Personnes très faibles
  • Personnes sous traitement par anticoagulants
  • Suspicion d’hémorragie
  • Brûlures en général
  • Plaies ouvertes et traumatismes récents.

EFFET INDESIRABLE

De légers bleus peuvent apparaître suite à l’application des ventouses… Normalement, la marque en anneau et l’ecchymose disparaissent en quelques jours à une semaine. A la fin de la séance, on note parfois une courte période de sensibilité à la palpation. La pression artérielle peut chuter chez les sujets hypotendus. Il faut éviter de renvoyer trop tôt ces patients après le traitement.

POSE DE VENTOUSES CHEZ L'ENFANT

En général les enfants répondent bien et ne craignent pas le traitement par ventouses.

Les ventouses utilisées dans ce cas sont plus petites, et la succion modérée.

LA PAUSE DE VENTOUSES EST INDOLORE

Un vide intense va être engendré, donnant une simple sensation de traction sur la peau qui monte dans la ventouse.

L’usage de succion faible à moyenne n’est même pas désagréable, la succion forte doit rester en dessous du seuil douloureux.

FREQUENCE

Peut être répété tant que le problème persiste et cela même sur les marques encore présentes d’une séance précédente.

VENTOUSES ET CHIROPRAXIE EN CABINET

J’utilise les ventouses avant ou après l’ajustement chiropratique suivant l’effet recherché, de façon plus globale en traitement de fond ou plus symptomatique sur de problèmes de genoux ou chevilles par exemple.

Bruno LECLERC

CHIROPRACTEUR

Diplômé “Doctor of Chiropractic”

du Cleveland Chiropractic College - U.S.A

Kinésiologie Appliquée

Bio-énergéticien

88 allée Fleming

76230 BOIS-GUILLAUME

02 . 35 . 61 . 24 . 13

06 . 08 . 02 . 28 . 59

Site : chiro.over-blog.net

TOUS LES ARTICLES

VENTOUSES THERAPEUTIQUES
VENTOUSES THERAPEUTIQUES
VENTOUSES THERAPEUTIQUES
VENTOUSES THERAPEUTIQUES
VENTOUSES THERAPEUTIQUES
VENTOUSES THERAPEUTIQUES

Partager cet article

Repost 0
Dr Bruno Leclerc D.C
commenter cet article

commentaires

ven s 19/02/2017 22:51

merci pour ces détails sur ces ventouses magiques et efficace pour le corps