Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2006 7 21 /05 /mai /2006 12:43

VOIR TOUS LES ARTICLES

 

ENURESIE

 

"PIPI AU LIT"

 

INCONTINENCE

 

 

LA FIN D'UN CALVAIRE !

 

 

 

Face au problème d’énurésie nocturne, l’attitude des parents oscille entre banalisation (40 %) et mesures répressives (15 % demandent à l’enfant de changer ses draps et 14 % grondent l’enfant).

 

 

L’échec des  pseudo-traitements pourrait conforter dans l’idée qu’il n’y a rien à faire. On compte encore 2 % d’énurétiques vers l’âge de 15 ans.

 

Loin d’être un problème bénin qui se règlera avec le temps, l’énurésie peut affecter profondément l’enfant dans son développement psychoaffectif et son intégration sociale. L’anxiété, le sentiment de culpabilité, de rejet entraînent parfois un véritable repli sur soi : 42 % des enfants énurétiques déclaraient éviter de dormir chez leurs amis et 36 % de partir en dehors de leur famille.

 

L’énurésie nocturne primaire isolée touche près de 9 % des enfants entre 5 et 10 ans en France. Agés de plus de 5 ans, ces enfants font régulièrement pipi au lit sans jamais avoir été propres la nuit et sans avoir connu d’épisode de continence au-delà de 6 mois. Ils sont exempts de toute affection organique, urologique, neurologique ou psychiatrique. Ils peuvent d’ailleurs tout à fait être propres le jour.

 

*      Près de 15% des enfants de 5 ans sont énurétiques, 8 à 10% des enfants de 8 ans et 2 à 3% des adolescents.

 

*      70 % des enfants concernés font pipi en dormant deux fois par semaine ou plus.

 

*      L'énurésie touche plus les garçons (70%) que les filles.

 

 

Une approche éclairée permettrait un traitement précoce, rapide et efficace afin de libérer l’enfant.

 

 

OUBLIEZ TOUT CE QUE VOUS CROYEZ SAVOIR ET TOUS LES MYTHES !!!

 

 

 

LES TRAITEMENTS CHIMIQUES

 

 

 

AVEZ-VOUS ENVIE DE FAIRE SUBIR CA A VOS ENFANTS ???

 

Actuellement dans le traitement des troubles mictionnels, les médecins français prescrivent trois classes de médicaments :

 

Ø                  Les antidépresseurs tricycliques (Tofranil, Anafranil) leurs modes d'action restent mal connus. Une posologie élevée est néanmoins nécessaire et expose à des effets secondaires fréquents (tremblements, constipation, tachycardie...). Ils sont contre-indiqués chez les enfants épileptiques ou à antécédents de convulsions. Ces produits doivent être réservés à certaines situations particulières du ressort des services de neurologie ou de rééducation et ne pas être prescrits dans l'énurésie, simple, isolée de l'enfant.

 

Ø                  Les anticholinergiques (oxybutynine ou Ditropan & Driptane) sont utilisés en cas d'immaturité vésicale. Cette contractilité excessive du muscle vésical (détrusor) provoque une diminution de la capacité de la vessie avec pollakiurie, urgences mictionnelles et fuites urinaires. Dans ces cas, le Ditropan (antispasmodique anticholinergique) est utilisé chez l'enfant de plus de 5 ans. Les effets secondaires possibles (hallucinations, agitation, cauchemars, délires, mydriase, troubles de l'accommodation, tachycardie, sécheresse buccale, fièvre, urticaire, convulsions...) expliquent que ce produit n'est pas conseillé chez l'enfant de moins de 5 ans et que son utilisation dans l'énurésie nocturne isolée n'est pas recommandée.

 

Ø                  La desmopressine ou hormone anti-diurétique (Minirin Spray).

 

ACCEPTEZ-VOUS QUE L’ON JOUE AUX APPRENTIS SORCIERS AVEC VOS ENFANTS ?

 

 

 

LE MECANISME SIMPLISTE

 

 

Bien que le caractère héréditaire de ce trouble soit souvent évoqué, l'énurésie n’est pas une maladie, mais un problème fonctionnel. La personne concernée présente simplement une faiblesse du sphincter vésical. Le sphincter vésical est le muscle qui ferme la vessie. Dès que l'urine accumulée dans la vessie atteint un certain volume, le sphincter, trop faible pour la retenir, se relâche et provoque une émission involontaire d’urine.  

 

 

PSEUDO-IMMATURITE

 


Normalement un enfant de 5 ans a un système nerveux assez développé pour qu'il puisse contrôler lui même sa miction. Sa miction se fait par la contraction de la vessie et le relâchement du sphincter urétral.

 
Une croyance erronée veut que chez l'enfant énurétique, le système nerveux ne soit pas encore arrivé à maturité, ce qui peut provoquer des contractions vésicales intempestives  qui peuvent entraîner une énurésie. Cette maturation peut prendre plusieurs mois.

En fait, c’est un dérèglement du contrôle et/ou une faiblesse des muscles de contrôles dont il s’agit.

 

LA CAUSE CACHEE

 

 

Toute pathologie exclue, l’énurésie est un problème de désorganisation neurologique. Ce concept nouvellement mis en évidence est basé sur une altération neurologique fonctionnelle des échanges d’informations entre le corps et le cerveau. Tout se passe comme si un bug informatique interférait dans la communication et l’exécution. (Pour les détails voir flyer sur la désorganisation neurologique)

 

 

La désorganisation neurologique cause un déséquilibre dans 3 planchers principaux du corps : bascule du sphénoïde, paralysie de l’hémi-diaphragme gauche et du périnée.

 

Le périnée, muscle plancher du bassin, est en relation avec les viscères et l'appareil génito-urinaire. La descente d'organes est associée à ce mécanisme et concerne aussi la vessie, entrainant : l’énurésie, le pipi au lit et l'incontinence adulte.

 

 

L'intégrité de ces trois planchers est interdépendante et primordiale pour la fonction neurophysiologique.

 

 

UN TRAITEMENT NOVATEUR

 

 

La désorganisation neurologique se traite en Kinésiologie Appliquée qui est une technique avancée de Chiropratique.

 

 

Ce protocole unique de Kinésiologie Appliquée traite, la ou les causes premières, dans les plans physique, chimique, psychologique et énergétique. Il utilise des outils puissants comme le traitement crânien, crânio-sacré, biomécanique vertébral, équilibrage des méridiens, réflexes neuro-vasculaires et neuro-lymphatiques. Il existe également des outils très spécifiques pouvant être employés, comme la stimulation de certains points par le patient ou l’approche bio-énergétique.

 

Le test musculaire utilisé en kinésiologie permet un dialogue simple avec le corps ; il nous informe sur le siège de l'interférence, sur le sens de la correction à apporter et nous permet de constater le changement après traitement.

 

 

ETUDES, RECHERCHE, PREUVES 


 

Etudes dans les journaux indexés concernant l'énurésie :

 

1) La gestion de l'énurésie nocturne par la Chiropratique.

Résultats : 25% des enfants soignés par la Chiropratique ont eu une diminution de 50% des nuits "mouillées". Aucune amélioration n'a été constatée chez les enfants dans le groupe de contrôle non soigné par la Chiropratique.

Reed WR; Beavers S; Reddy SK; Kern G; Chiropractic management of primary nocturnal enuresis J Manipulative Physiol Ther 1994; 17(9): 596-600


2) L'énurésie nocturne : les implications thérapeutiques pour le chiropraticien

Nocturnal enuresis: treatment implication for the chiropractor. Kreitz, B.G. Aker, P.D., JMPT 1994:17(7): 465-473.


3) Les soins chiropratiques pour les enfants souffrant de l'énurésie nocturne : une étude prospective.

Résultats : Sur 117 enfants, le nombre de nuits mouillées chez des enfants avec une énurésie persistante est passé de 7 par semaine à 4 par semaine après 8 ajustements chiropratiques.

Chiropractic care of children with nocturnal enuresis: a prospective outcome study. LeBouf C, Brown P, Herman A et al. JMPT, 1991;14(2):110-115. 171


4) Enurésie nocturne fonctionnelle.

Résolution complète de l'énurésie chez une enfant de 8 ans.

Functional nocturnal enuresis. Blomerth PR. JMPT 1994:17:335-338.


5) Une étude de cas : Spina Bifida et problème de vessie d'origine neurologique.

L'enfant est conscient de la dilatation de la vessie environ une demie heure avant la miction suite aux soins chiropratiques. Une legère perte de sensiblité de la vessie a été constatée 4 mois après, mais qui s'est résolu après un autre traitement.

Neurogenic Bladder and spinal bifida occulta: a case report. Borregard PE. JMPT 1987; 10(3):122-3.


6) La gestion de l'énurésie.

Le cas d'un enfant de 14 ans souffrant de l'énurésie depuis longtemps et dont le cas a été amélioré (pas complètement résolu) par les ajustements chiropratiques.

Chiropractic management of enuresis: time series descriptive design. Gemmell HA, Jacobson, BH JMPT 1989; 12:386-389.


7) Les caractéristiques des 217 enfants suivis à la clinique d'une faculté de chiropratique.

Les auteurs ont trouvé une amélioration significaitve chez les 217 enfants suivis, souffrant d'otite, de problèmes de sinus, des allergies, de l'énurésie, des problèmes respiratoires et gastriques suite aux soins chiropratiques.

Characteristics of 217 children attending a chiropractic college teaching clinic. Nyiendo J. Olsen E. JMPT, 1988; 11(2):78084.


8) Crises épileptiques, énurésie nocturne et hyperactivité.

Le cas d'une fille de 8 ans souffrant d'épilepsie (10 à 12 crises quotidiennes), d'hypoglycémie, de souffle cardiaque, d'énurésie nocturne (quotidienne) et d'hyperactivité et ayant consulté des pédiatres, neurologues et psychiatres. L'énurésie a été fortement améliorée après deux semaines de soins chiropratiques et complétement résolue après 6 mois. Les crises épileptiques ont diminué en fréquence (8 à 10 par semaine) et en intensité.

Epileptic seizures, Nocturnal enuresis, ADD. Langley C. Chiropractic Pediatrics Vol 1 No. 1, April, 1994.

 

Etudes de cas concernant l'énurésie :


1) L'énurésie : deux études de cas.


a) Résolution temporaire (sur 3 semaines) de l'énurésie chez une fille de 5 après deux ajustements chiropratiques. Une rechute a été constatée après une mauvaise chute. Après des soins, elle a eu une résorption complète de l'énurésie.


b) Résolution temporaire de l'énurésie chez un garçon de 9 ans qui n'a jamais été propres. La fréquence de l'énurésie est passée de quotidienne à une nuits sur trois.

Bed-wetting; two case studies. Marko, RB Chiropractic Pediatrics Vol. 1 No. 1 April 1994.


2) Hyperactivité et incapacité de poser le talon par terre.

Un garçon de 6 ans avec de l'énurésie quitidienne, hyeractivité et incapacité de poser le talon par terre (les talons étaient à 4 inches du sol) a été suivi dans un cabinet chiropratique. La recommandantion médicale avait été l'opération des tendons d'achille. Après 4 semaines de suivi, les talons étaient descendus à 2 inches et l'énurésie n'était plus que de 2 à 3 par semaine.

ADD, Enuresis, Toe Walking. International Chiropractic Pediatric Association Newsletter May/June 1997. From the records of Rejeana Crystal, D.C., Hendersonville, TN.


3) La gestion chiropratique de l'asthme et de l'énurésie chez un enfant suite à un traumatisme.

Un garçon de 34 mois qui a connu plus de 20 consultations d'urgence à l'hôpital dans les 12 derniers mois a reçu des ajustements chiropratiques sur une période de 11 jours. Les symptômes asthmatiques et l'énurésie ont été résolus pour une période de 8 mois. Une rechute a été constatée après une chute, mais qui a été résolu après des ajustements. Une suivi deux ans après n'a montré aucune rechute depuis.

Management of pediatric asthma and enuresis with probable traumatic etiology. Bachman TR, Lantz CA Proceedings of the National Conference on Chiropractic and Pediatrics (ICA), 1991: 14-22.

 




 

Pour guérir, il faut d'abord comprendre

 

pourquoi on est malade !

 

 

 

 

Bruno LECLERC

CHIROPRACTEUR

Diplômé “Doctor of Chiropractic”

du Cleveland Chiropractic College - U.S.A

Kinésiologie Appliquée

Bio-énergéticien

 

88 allée Fleming

76230 BOIS-GUILLAUME

 

02 . 35 . 61 . 24 . 13

06 . 08 . 02 . 28 . 59

 

Site : chiro.over-blog.net

 

 

  Articles en relation : 

 

LA DESORGANISATION NEUROLOGIQUE

 

VOIR TOUS LES ARTICLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
B Leclerc D.C - dans chiro