Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2006 1 08 /05 /mai /2006 17:14

VOIR TOUS LES ARTICLES

 

 

LA DYSLEXIE
DIFFICULTES
D'APPRENTISSAGE

 

 

 

Chaque pays européen compte entre 5 et 8 % d'enfants dyslexiques.

 

 Deux millions de personnes souffrent de dyslexie en France : difficultés durables d'apprentissage chez l'enfant, mais aussi, des adultes qui  souffrent d'un manque de concentration dans leurs études ou leur travail quotidien.

 

En moyenne, 8 à 10% des enfants scolarisés en souffrent, soit 2 à 3 élèves par classe, et parmi les dyslexiques, 4 sur 5 sont des garçons.

 

Dyslexie signifie "handicapé des mots" mais ce problème n'a rien à voir avec l'intelligence ou les méthodes d'apprentissage, pas plus qu'avec le milieu socioculturel de l'enfant.

 

 

Avez-vous des difficultés d'apprentissage ?

 

 

Souffrez-vous de troubles aussi divers que :

 

·        Difficultés d'élocution (dyslexie)

·        Prendre un mot pour un autre (lapsus)

·        Lire trop lentement ou en sautant des mots

·        Etre hyperactif

·        Problèmes de discipline

·        Problèmes de coordination motrice

·        Etre fatigué ou hyperactif chroniquement

·        Malaise, perte de connaissance

·        Maux de tête après un effort intellectuel

·        Insomnie

·        Hypersensibilité émotionnelle

·        Mémoire infidèle

·        Et bien d'autres…

  

 

Etes-vous dyslexique ?

 

 La notion de dyslexie est assez mal définie : un trouble neurologique empêchant l'apprentissage normal de la lecture et de l'écriture.

Ces défaillances ne sont pas une fatalité, elles ont une cause que seul un professionnel averti pourra découvrir.

 

 

Certains signes précurseurs peuvent cependant vous alerter et cela dès les premiers mots de l'enfant :

 

v     S'il fait des fautes phonétiques,

v     Inverse des syllabes,

v     1 dyslexie sur 3 est précédée d'un retard du langage (vocabulaire pauvre)

v     Se repère mal dans l'espace ou le temps,

v     Confond ou inverse des lettres (b et d, c et g)

v     Ecriture miroir,

v     A du mal à mémoriser immédiatement,

 

A l'école primaire, quand vient le temps d'apprendre à lire et à écrire, le dépistage peut se baser sur ce critère. Si l'enfant n'a pas acquis les automatismes de lecture dans les six premiers mois du CP, il y a un problème qu'il ne faut pas imputer à la méthode pédagogique.

 

 

Ceci est aussi très révélateur :

 

v     Quand l'enfant lit à haute voix et comprend parfaitement ce qu'il lit alors que vous qui l'écoutez n'y comprenez absolument rien.

 

v     Ou lorsqu'il fait toujours les mêmes fautes en recopiant un texte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques faits sur les dyslexiques !

 

 

 

Ø      Ils sont intelligents, souvent doués en maths et physique.

Ø      Souvent considérés à tort comme paresseux, débiles mentaux, psychologiquement fragiles, cas sociaux ou présentant un trouble du comportement.

Ø      Candidats au redoublement car souvent en échec scolaire.

Ø      Ils présentent un très fort complexe d'infériorité, car ils finissent par ne plus supporter leurs échecs.

Ø      Entraîne un risque de suicide chez l'enfant.

 

 

L'approche médicale traditionnelle

 

Le dépistage est pauvre par manque de formation des parents, des enseignants, et même des médecins qui s'en remettent aux logopédistes (orthophonistes) Les traitements envisagés, basés sur l'exercice et la répétition, durent des années, parfois même pendant toute la scolarité. Les résultats sont variables, et même s'ils apportent un léger mieux, ils ne résolvent pas complètement la dyslexie. La compréhension  et l'approche conventionnelle font visiblement fausse route. Il fallait élargir le concept.

 

 

 Un protocole original

De kinésiologie Appliquée

 

 

Le concept avancé de désorganisation neurologique donne une explication cohérente et une réponse thérapeutique adéquate à ces problèmes. Ainsi, un choc (traumatisme mécanique moyen ou fort) sur la tête ou la mâchoire (crânien ou crânio-mandibulaire) va engendrer une distorsion et une aberration des fonctions neurophysiologiques et neuropsychiques. Cela survient parce que la boite crânienne est constituée de plusieurs pièces mobiles subissant une expansion lors des poussées de liquide céphalorachidien (comme la cage thoracique se dilate pendant l'inspiration)

Le volume intérieur (du crâne et des orbites) se trouve modifié, de même que la mobilité (micro mouvements), cela altère la cohérence de l'organisation neurologique. S'ensuit une dysfonction de la mâchoire, une perte d'horizontalité de la ligne des yeux qui sert de référence à l'oreille interne pour l'équilibre. On trouve alors une bascule latérale du crâne, le cerveau cherche immédiatement à ramener artificiellement les yeux à l'horizontal. Cette tentative mobilise l'activité cérébrale au détriment des autres fonctions d'intégration qui sont délaissées. Toute activité amenant les yeux en bas à gauche (quadrant inférieur gauche) sera source d'erreur, notamment la lecture. Pour éviter ce quadrant défectueux la personne adaptera sa position et celle de son cahier ou de son livre, en le repoussant en haut et à droite, ce qui limite le champ de vision correspondant au quadrant inférieur gauche. Signalons que les gauchers sont des personnes désorganisées pendant la phase d'apprentissage de l'écriture. On notera leur position caractéristique pendant l'écriture, pour les mêmes raisons.

Cette compréhension du concept a permis de développer un protocole sur mesure qui s'impose par la constance de ses résultats qui est de 90 %

 

 

Un dysfonctionnement éliminé à son stade primaire, même s’il est cliniquement silencieux, peut éviter des réactions en chaîne qui aboutissent à la maladie déclarée.

 

 

 

 

Pour guérir, il faut d'abord comprendre pourquoi on est malade !

 

 

 

Bruno LECLERC

CHIROPRACTEUR

Diplômé “Doctor of Chiropractic”

du Cleveland Chiropractic College - U.S.A

Kinésiologie Appliquée

Bio-énergéticien

 

88 allée Fleming

76230 BOIS-GUILLAUME

 

02 . 35 . 61 . 24 . 13

06 . 08 . 02 . 28 . 59

 

Site : chiro.over-blog.net

 

 

 

Articles en relation :

 

LA DESORGANISATION NEUROLOGIQUE

 

 

VOIR TOUS LES ARTICLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
B Leclerc D.C - dans chiro