Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2006 5 07 /04 /avril /2006 21:56

VOIR TOUS LES ARTICLES

 

 

 

LES ALLERGIES 

 

 

 

Vous souffrez d'allergies comme malheureusement de plus en plus de personnes : 15% de la population mondiale dont 2 millions de Français. Même Jules César fut touché par ce fléau.

C'est un sujet que j'affectionne particulièrement car je fus allergique et asthmatique pendant toute mon enfance. Je connais donc bien les faux espoirs que l'on place dans des traitements illusoires.

 

 

LES DIVERSES MANIFESTATIONS

 

 

Les réactions allergiques peuvent prendre  des formes différentes : rhume des foins, éternuements, démangeaisons, écoulement nasal, conjonctivite, toux, astme.

Les allergies alimentaires amènent  vomissements, crampes, diarrhées.

Chez les asthmatiques, il peut y avoir complication respiratoire ou, du moins respiration forcée, sifflements et quintes de toux, pouvant être fatale chez l'enfant.

Urticaire, eczéma, migraines, sont à ajouter à la longue liste des symptômes pénibles et aux maux liés aux allergies.

Le même irritant peut causer une douzaine de réactions différentes chez des personnes distinctes. Dans ces conditions, n'importe quoi peut causer n'importe quoi… en fonction des faiblesses particulières du terrain rencontré.

 

LE PARADOXE DES ALLERGIES !

 

 

Pourquoi, sur six personnes qui mangent la même nourriture, dorment sur le même type d'oreiller, caressent les mêmes animaux et respirent le même air, une seule présente-­t-elle une réaction allergique ?

Quelqu'un de sensé dirait, si c'est le pollen qui crée l'allergie alors, nous devrions tous être touchés, parce qu'il est partout dans l'air. La raison ne doit donc pas résider dans l'allergène (substance qui déclenche la réaction) lui-même, mais dans l'organisme touché.

 

Un organisme est un groupe d'organes, donc de tissus, un tissu étant un ensemble de cellules. C'est donc un problème de terrain !

 

Un terrain fort est un tissu qui fonctionne bien, dont les défenses immunitaires peuvent être mobilisées et contrôlées.

 

TOP 5 DES ALLERGÈNES

 

  • Acariens
  • Pollens
  • Médicaments
  • Moisissures
  • Poils d’animaux

 

 

LE MÉCANISME DES ALLERGIES

 

 

Le corps humain a ses propres alliés qui sont de puissants défenseurs contre les substances étrangères qui tentent de l'envahir. Les globules blancs (lymphocytes B), le système lymphatique, les glandes excrétrices de la peau et le système urinaire, lorsqu'ils fonctionnent sans interférence, peuvent vous protéger contre la plupart des allergies ou toxines. Ces mécanismes de défense sont maintenus et régulés par le système nerveux. Le système nerveux est centralisé dans le cerveau et la moëlle épinière, parties les plus délicates de l'organisme ; en effet, le système nerveux contrôle et régule tous les autres systèmes (hormonal, cardio-vasculaire, locomoteur, reproducteur...), donc chaque organe, chaque tissu, chaque cellule, soumis à l'impulsion nerveuse vitale, circulant dans tout le réseau des nerfs.

 

Ce message nerveux peut être interrompu par un léger déplacement de vertèbre, créant une pression sur le nerf quittant la moëlle épinière à ce niveau, pour se ramifier dans cette partie du corps. 

 

C'est ce que nous appelons une subluxation vertébrale. Quand cela se produit, la partie normalement innervée par ce nerf ne reçoit ni ne conduit les informations nécessaires à son contrôle et perd en fonctionnement.

 

Une sorte "d'isolation" physiologique en résulte, entraînant  un affaiblissement de ce terrain. Ainsi, la cause de nombreuses allergies non seulement ne réside pas dans l'allergène, ni dans le tissu sensibilisé directement, mais dans l'interférence nerveuse ; c'est pourquoi les traitements allopathiques (médicamenteux) n'apportent, bien souvent, qu'un soulagement momentané, de courte durée et non curatif.

 

 

POURQUOI ETES-VOUS ALLERGIQUE ?

 

 

L’allergie est une hyper réaction de la part du système nerveux central (cerveau) qui perçoit des informations altérées des muqueuses. Cette réponse défensive démesurée est la conséquence de la désorganisation neurologique.

 

 

LA DESORGANISATION NEUROLOGIQUE

 

 

La désorganisation neurologique est au système nerveux, et au cerveau notamment, ce qu'un bug est à l'unité centrale d'un ordinateur. Elle produit une inversion des impulsions nerveuses qui induit un croisement au niveau moteur (ordre provenant de cerveau) et sensitif (informations en provenance de la périphérie vers le cerveau) .

 

 

UN TRAITEMENT DE FOND

 

 

Ce protocole unique de kinésiologie traite, la ou les causes premières, dans les plans physique, chimique, psychologique et énergétique. Il utilise des outils puissants comme le traitement crânien, crânio-sacré, biomécanique vertébral, équilibrage des méridiens, réflexes neuro-vasculaires et neuro- lymphatiques. Il existe également des  outils très spécifiques employés dans certains cas précis.

 

Le test musculaire utilisé en kinésiologie permet un dialogue simple avec le corps ; il nous informe sur le siège de l'interférence et nous permet de constater le changement après traitement.

 

 

LES RESULTATS

 

 

Le traitement chiropratique vise à restaurer une innervation correcte de ces tissus, permettant ainsi aux défenses naturelles du corps de s'exprimer de façon contrôlée. Aux U.S.A. 97,5% des patients souffrant d'allergies sont considérablement aidés par la chiropratique et 56,4% complètement débarrassés de ce problème. La durée moyenne de leur période de soins est de 140 jours.

  

Agissez, la solution existe, je l'ai rencontrée !

 

 

 

 

Bruno LECLERC

CHIROPRACTEUR

Diplômé “Doctor of Chiropractic”

du Cleveland Chiropractic College - U.S.A

Kinésiologie Appliquée

Bio-énergéticien

 

88 allée Fleming

76230 BOIS-GUILLAUME

 

02 . 35 . 61 . 24 . 13

06 . 08 . 02 . 28 . 59

 

Site : chiro.over-blog.net

 

Articles en relation :

LA DESORGANISATION NEUROLOGIQUE

 

VOIR TOUS LES ARTICLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
B Leclerc D.C - dans chiro