Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2006 4 05 /01 /janvier /2006 13:51
 
LES PROBLEMES
DU BAS DU DOS
 
 
 
 
 
 
  "Le Mal du Siècle » car plus de 75 % de la population en souffre à un moment de sa vie."
 
NOTIONS D'ANATOMIE LOMBAIRE
 
Le bas du dos est composé de différentes parties anatomiquement distinctes mais fonctionnellement interdépendantes : le bassin et les vertèbres lombaires qui reposent sur le sacrum. Le sacrum est rattaché de chaque coté au bassin par les articulations sacro-iliaques. Les 5 vertèbres lombaires sont séparées chacune par un disque intervertébral qui amortit les chocs et assure le lien et la mobilité entre chaque vertèbre. Le disque se compose d’un anneau extérieur fibreux dur et d’un noyau gélatineux au centre.
Entre chaque vertèbre émerge une paire de nerfs rachidiens qui proviennent de la moelle épinière par des orifices formés par les vertèbres. Ces nerfs innervent tous les organes, les muscles et les tissus de la moitié inférieure du corps, assurant entre autres, les fonctions de posture et de mouvement.
 
 
 
L'ARCHITECTURE DU CORPS
 
En effet, le corps est soumis à la gravité tout comme un immeuble et les mêmes règles d'équilibre s'y appliquent. Le bassin représente les fondations du building et les membres inférieurs les semelles sur lesquelles il repose ; si le bassin n'est pas droit la tour penche. La grande différence réside dans la grande mobilité du corps et dans son facteur vivant. Ainsi, chaque partie est en relation avec la partie voisine mais aussi avec d'autres plus éloignées. Cela s'appelle une chaîne cinématique, l'équilibre et la fonction d'une partie dépendent du reste, tout fonctionne ensemble.
 
 
DIFFERENTS MECANISMES
 
ü      Gros effort avec une charge lourde.
ü      Petit effort avec mauvaise combinaison de mouvements : flexion, extension & rotation
ü      Chute ou traumatisme direct.
ü      Grossesse, obésité (centre de gravité avancé)
ü      Faiblesse musculaire (manque de protection)
ü      Compression verticale due à une chute.
ü      Posture inadéquate (stress discal prolongé)
ü      Remaniements calciques : Arthrose et / ou Déminéralisation.
 
 
DIFFERENTS NOMS
 
En fonction de la location de la douleur :
Ø      Lombalgie (douleur lombaire)
Ø      Lombo-Sciatique (douleur dos-fesse-jambe)
Ø      Sciatalgie (douleur derrière la jambe)
Ø      Pubalgie (douleur au pubis)
Ø      Cruralgie (douleur à l’intérieur de la cuisse)
Ø      Méralgie (douleur au niveau de la hanche)
 
 
 
DIFFERENTES CAUSES
 
Les causes sont variables et très souvent multiples :
·         Problèmes liés au bassin : sacro-iliaque (relation entre le bassin et le sacrum) ou symphyse pubienne (jonction du bassin devant)
·         Problèmes de hernie du disque intervertébral Lombo-sacré (entre la dernière lombaire et le sacrum) ou un autre intervalle vertébral, par exemple L4-L5 ou L3-L4…
·         Discopathies : dégénérescence arthrosique du disque intervertébral.
·         Problèmes de facettes articulaires vertébrales qui se rencontrent de façon inadéquate, créant de l'inflammation.
·         Scoliose : déviation latérale de la colonne.
 
L’ASPECT BIO-MECANIQUE
 
L’approche (compréhension du mécanisme) l’évaluation (cibler la cause et non le symptôme) et le traitement (spécifique) chiropratique est unique.
Il accorde beaucoup de place à l’aspect biomécanique car si la position correcte des éléments du bas du dos est importante, la mobilité adéquate de ces mêmes composants l’est encore davantage. L’amplitude de mouvement globale du dos résulte de la somme de mouvements entre chaque segment vertébral.
 
 
LE TRAITEMENT CHIROPRATIQUE
 
La technique douce employée est appelée ajustement chiropratique, c’est l’application d’une force manuelle sur un segment osseux, dans une direction précise, afin de restaurer une position normale et une mobilité biomécanique appropriée pour cette articulation, sans forcer au delà de son amplitude physiologique normale. Une attention particulière est portée aux relations harmonieuses entre les éléments du système nerveux (moelle et racines nerveuses) et ceux du système squelettal (articulations vertébrales et disques)
Le Chiropraticien est le spécialiste de la colonne vertébrale, du dos en général et du système nerveux qui doit être consulté avant tout autre traitement plus irrémédiable. Si un cas ne relève pas du domaine de la Chiropratique, le patient sera dirigé vers un spécialiste plus approprié, dans son intérêt.
 
 
LE TRAITEMENT KINESIOLOGIQUE
 
La kinésiologie appliquée est une technique avancée de chiropratique comprenant des techniques crâniennes, crânio-sacrées, vertébrales et l’équilibrage des méridiens.
 
 
Cet outil particulièrement efficace est réservé aux cas les plus rebelles présentant un caractère chronique ou récidivant, ainsi qu’à quelques cas de hernies discales.
La kinésiologie permet de normaliser quantité d’autres dysfonctionnements (Voir info. sur la Kinésiologie et la Désorganisation Neurologique)
 
PREVENTION
 
Ce n’est pas parce que vous ne sentez rien, que votre dos est sain. Avant que votre colonne commence à se plaindre il est sage d’effectuer un simple examen chiropratique.
 
Une dysfonction éliminée à son stade primaire, même si elle est cliniquement silencieuse, peut éviter des réactions en chaîne qui aboutissent à la maladie déclarée.
 
Pour guérir, il faut d'abord comprendre
pourquoi l'on est malade !
 

Bruno LECLERC

CHIROPRACTEUR

Diplômé “Doctor of Chiropractic”

du Cleveland Chiropractic College - U.S.A

Kinésiologie Appliquée

Bio-énergéticien

 

88 allée Fleming

76230 BOIS-GUILLAUME

 

02 . 35 . 61 . 24 . 13

06 . 08 . 02 . 28 . 59

 

Site : chiro.over-blog.net

 

 
 

    VOIR TOUS LES ARTICLES

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
B Leclerc D.C - dans chiro